Adopter un lapin nain

lapin nain adoption

Hello mes lapins, oui ce surnom tombe à pic puisque j’ai adopté un petit lapin nain depuis un mois et demi. Autant vous dire que c’est déjà l’amour fou entre nous ! Alors je vais vous expliquer comment mon choix s’est fait et comment s’est passé son arrivée.

Pourquoi un lapin ?

J’ai toujours été une amoureuse des animaux quels qu’ils soient. Chiens, chats, tortues, cochons d’inde, oiseaux, lapins, poissons j’ai déjà eu pas mal d’animaux depuis que je suis petite. Depuis que je vis à Paris il me manquait vraiment une présence animale.

Lors d’un de mes weekends en normandie j’ai accompagné ma maman en Jardinerie-animalerie pour qu’elle s’achète des plantes pour son beau balcon ^^. Amoureuses des animaux, nous sommes passées devant les lapins… j’ai vraiment fondu devant leurs enclos et j’ai passé plusieurs minutes à les regarder. Trois semaines plus tard on retourne à la jardinerie, on repasse devant les lapins et là… je craque. Je réfléchis à l’engagement que ça va être en termes de temps et aussi financier, je demande l’avis de ma maman et puis je me lance…

Vient alors le moment de choisir MON lapin. J’avais déjà passé une quinzaine de minutes à les observer avant de me lancer, ils sont tellement tous mignons que c’est difficile de faire un choix. Quel type de lapin choisir ? Lapin nain, lapin bélier et quelle race? Et là, que vois-je sortir de sa petite cachette ? Une petite boule de poils noir et blanc si mignonne… j’ai arrêté de me poser des questions ça sera celui-ci ! Son nom a été une évidence avec sa queue toute fluffy, ça sera Pompom

lapin nain

Arrivée à la maison

L’arrivée à la maison a été stressante pour moi, car je voulais vraiment qu’il soit apaisé. J’étais en Normandie chez ma maman, je lui ai installé sa cage et tout son nécessaire de façon temporaire. Le départ pour Paris se faisait le lendemain.

Inutile de vous dire à quel point j’étais stressée durant le trajet Normandie-Paris, est ce qu’il a pas trop chaud ? Est ce qu’il boit ?

J’ai pris la décision au début de le laisser en semi-liberté. Quand j’étais à la maison il se balladait tout seul, mais quand j’étais au travail il était dans sa cage. Il lui a fallu 2-3 jours pour sortir de lui-même de sa cage et explorer l’appartement. J’ai essayé de l’habituer à être en extérieur, à sentir mon odeur. Je lui ai aussi changé l’aménagement de sa cage à plusieurs reprises (biberon ou gamelle, litière etc) pour voir la configuration qui convenait le mieux.

avoir un lapin nain

Son adaptation

Ça fait maintenant 1 mois et demi que Pompom est à la maison et son adaptation se fait encore de jours en jours. Il a vécu de nouveaux aller-retour en normandie et il l’a plutôt bien vécu en apparence.

Les premières semaines j’essayais chaque jour de me renseigner un peu plus sur la vie du lapin : comment l’éduquer, comment faire en sorte qu’il s’épanouisse. Il faut vraiment avoir de la patience quand on adopte un lapin, car la relation et son caractère évoluent dans le temps. En tout cas il est de plus en plus proche de moi pour mon plus grand plaisir et il me le rend bien !

Aujourd’hui Pompom est en liberté totale, même quand je suis au travail il fait sa vie dans l’appartement. Évidemment il a fallu faire en sorte de bien agencer les choses pour éviter tout risques (grignotage, fils électriques..etc). Un lapin a vraiment besoin de se dépenser et ça me faisait mal de le voir dans sa cage quand je partais au travail.

Qu’on se le dise avoir un lapin ça n’est pas toujours de tout repos, il est très propre et ne fait ses besoins que dans sa litière, mais parfois comme pour m’embêter il grimpe sur le canapé et se lâche ^^ Mais dans l’ensemble c’est un amour <3

avoir un lapin nain

Vous pouvez suivre Pompom sur instagram juste ici. Oui, oui Mr a son propre compte Instagram 😉

Mes conseils : 

  • Renseignez-vous au maximum, lisez beaucoup sur comment éduquer le lapin etc j’ai appris énormément de choses de cette manière. Pourtant j’avais déjà eu un lapin quand j’étais plus jeune mais il y a des choses que j’ignorais ou que je faisais mal.
  • Laissez le lapin s’adapter à sa vitesse, inutile de le forcer à le porter s’il n’aime pas ça par exemple. Ça ne fera que de le brusquer.

Vous avez déjà eu un lapin ? Si vous voulez échanger sur le sujet n’hésitez pas !

Follow & Share:
Follow by Email
Facebook
Facebook
INSTAGRAM
Google+
Google+
http://www.anaisinthemood.com/adopter-un-lapin-nain/

2 Commentaires

  1. Constance dit : Répondre

    Super ton article, ta boule de poils a l’air d’être en forme !
    Comme toi j’ai adoptée la mienne en animalerie. A savoir aussi que beaucoup de lapins attendent leur sauveur, qu’ils soient un peu âgés ou même bébés. Pensons donc aussi à nous diriger vers les associations ! 🙂 belle journée à toi

    1. anais dit : Répondre

      C’est vrai qu’il y a pas mal d’associations avec de jolis lapinous à adopter 🙂

Laisser un commentaire